Mouvement Franckiste : Biya s’apprête encore à prendre le pouvoir

Mouvement Franckiste : Biya s’apprête encore à prendre le pouvoir
Depuis bientôt quelques temps un mouvement secoue l’opinion publique au Cameroun. Il s’agit du mouvement Franckiste, un mouvement qui dit soutenir la candidature de Franck Biya le fils du président actuel, aux prochaines échéances électorales.
 
Ce mouvement dit-on, serait une idée d’Alain Fidèle Owona, qui affirme ne soutenir que les idéaux de Paul Biya fils.
 
Le dépôt et la légalisation du mouvement étaient prévus pour le 25 février dernier; jusqu’alors il n’en est rien.
 
À plusieurs reprises le gouvernement a fait des sorties pour interpeller sur ce mouvement. Et, même à la télévision nationale, certains ont dû perdre leur poste pour l’avoir implicitement soutenu sur la place publique.
 
Toutes ces distractions devraient-elles émouvoir les camerounais ?
 
Comme au Gabon chez les Bongo, au Tchad chez les Déby, des pays où la liberté et la justice n’existent que de mots; où le jeu électoral et biaisé d’avance; où le système politique ne parle pas le langage de l’alternance, le Cameroun est en voie d’imposer à son peuple, pendant des décennies encore, un président qu’il n’aura pas choisi. Un président certes jeune, mais un président avec les mêmes idéaux, les mêmes objectifs, les mêmes atouts que le président actuel, déjà responsable de la misère du peuple camerounais.
 
Dans la foulée quelques voix averties et conscientes s’élèvent pour dénoncer ce gré à gré. Beaucoup ne sont pas encore tout à fait conscients de cette façon de vouloir transformer le Cameroun en une monarchie; et empêcher aux Camerounais de choisir eux-mêmes un président qu’ils aiment et qui leur rend compte. Parce que, quoi qu’on dise, si rien n’est fait, après Paul Biya, ce sera toujours Paul Biya.
 
United4Cameroon, because justice matters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

libero. neque. sit porta. luctus adipiscing leo.
fr_FRFR