Où est passé le “président” du Cameroun

Où est passé le “président” du Cameroun
Pour la seconde année consécutive, la fête de l’unité n’aura pas lieu. Le prétexte de la pandémie Covid-19 a été parfait pour éviter de célébrer l’unité nationale.
 
Pourtant, bars, snack, églises, mosquées font le plein tous les jours. La preuve en est que ce 13 mai 2021, chrétiens et musulmans célébraient respectivement l’Ascension et le Ramadan. Les églises, les mosquées, les restaurants et bien évidemment les bistrots on fait un plein. « Usage du masque obligatoire », nous dira-t-on.
 
Mais pourquoi les camerounais ne peuvent-ils pas fêter l’unité en portant ces mêmes masques ? Pourquoi la parade ne pourrait-elle pas être faite uniquement par l’armée ? Que nous cache-t-on ? Le président de la République ?
 
En réalité, on nous cache la fragilité ou l’inexistence de cette unité. Une unité qui semble ne plus être d’actualité au fil des jours, des mois et des années. Tribalisme, crises économiques, sociales et identitaires en témoignent suffisamment.
 
Peut-être devrions-nous faire de cette journée du 20 mai, une journée nationale pour la justice et l’égalité entre les cultures et les populations ?
 
United4Cameroon, because justice matters !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tristique felis luctus ut diam elementum Curabitur
fr_FRFR